OK
L’examen du permis de conduire

L’examen du permis de conduire

En France, que ce soit sur le plan scolaire ou professionnel, de nombreux examens sont passés chaque année, mais ce que peu savent, c’est que l’examen le plus passé devant le baccalauréat est bel et bien le permis de conduire.

Le permis de conduire en chiffres

Il est en effet indispensable aujourd’hui d’avoir le permis de conduire et il y a plus d'un million de candidats qui se présentent chaque année pour obtenir le permis B. À moins d’être situé à proximité immédiate de son lieu de travail, la majorité d’entre nous en ont besoin pour aller travailler. En 2015, les femmes étaient 53 % à tenter de l’obtenir et 847 123 permis B ont été délivrés.

En 2015, 1 124 017 nouveaux candidats ont été enregistrés en préfectures toutes catégories de permis confondues soit une hausse de 5,4 % par rapport à l’année précédente confirmant bien que beaucoup de Français passent (ou repassent) le permis.

Les jeunes entre 18 et 25 ans représentent 74 % des permis B délivrés et ceux qui ont choisi de suivre la conduite accompagnée ont un taux de réussite à l’examen, toutes présentations confondues à l’épreuve, de 75 %, ce qui n’est pas négligeable.

Il y a près de 40 millions de français qui sont titulaires du permis B.

Les catégories de permis de conduire

L’épreuve théorique générale (le code)

C’est « le passage obligé » avant toutes épreuves pratiques du permis de conduire, et il est commun à tous les examens. L’épreuve a été réformée récemment (juin 2016) avec une base de 1000 nouvelles questions, et a été confiée à des opérateurs privés agréés.

Une fois le code obtenu, le candidat à l'examen du permis de conduire dispose d'un délai de 5 ans pour pouvoir passer une épreuve pratique. Pendant cette période, le candidat peut se présenter 5 fois à cette épreuve. En cas d'échecs aux 5 tentatives, ou lorsque l’échéance des 5 années est dépassée, le candidat doit repasser l’examen pour pouvoir représenter une épreuve pratique.

Pour les motos (2 roues/3 roues)

  • Les cylindrées inférieures ou égales à 125 cm³ si leur puissance n’excède pas 11 kW (15 ch) nécessitent d’être titulaire du permis A1
  • Les cylindrées dont la puissance n’excède pas 35 KW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg nécessitent le permis A2
  • Les motos de puissance supérieure à 125 cm³ sans limitation de puissance nécessitent le permis A

Pour les voitures

Le permis B est le plus populaire. Il permet de conduire des véhicules motorisés de 8 places maximum (non compris le conducteur) et dont le poids total en charge (PTAC) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes.

À savoir

Le permis de conduire de catégorie B autorise la conduite de petits engins dont les véhicules agricoles et forestiers dont la vitesse n’excède pas 40 km/h.

Pour le transport de matériel ou de marchandise

C’est le permis des professionnels car il est destiné aux conducteurs de camions dont le poids total en charge (PTAC) est supérieur à 3,5 tonnes. Appelé également « permis poids lourds », le permis de catégorie C nécessite d’avoir déjà obtenu le permis B (excepté pour les candidats en formation professionnelle de conducteur).

Pour le transport de personnes

Tout comme le précédent, c’est un permis qui concerne une activité professionnelle, le permis D concerne les chauffeurs de bus, de cars ou tout autre véhicule de plus de 9 places quel que soit son poids. Là aussi il faut d’abord être titulaire du permis B pour pouvoir l’obtenir.

Le défaut de permis

En 2015 le chiffre des personnes qui conduisent un véhicule sans permis correspondant à la catégorie du véhicule utilisé est estimé entre 500 000 et 750 000 et c’est un délit sanctionné par une peine pouvant aller jusqu’à un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende (jusqu'au 31/12/2016). Dès 2017, le contrevenant devra s'acquitter d'une amende pouvant aller jusqu'à 1600 euros, et en cas de récidive d'une peine de prison après comparution devant le tribunal correctionnel.

Le permis à point

Toute première catégorie de permis de conduire obtenue avant le 1 mars 2004 donne un capital initial de 12 points. En cas d'extension après le premier mars 2004 le capital de 12 points est maintenu si aucune infraction n'a été commise.

Toute première catégorie de permis obtenue après le 1 mars 2004 se voit créditée d'un capital de 6 points. C'est le permis probatoire.

À lire aussi

Les résultats du permis de conduire

Quel que soit l’examen à passer, le stress s’accumule lors de sa préparation, quand le jour J ...

Signer le contrat avec son auto-école

Vous avez choisi votre auto-école et vous vous apprêtez à signer un contrat avec elle, voici les ...

Passer son permis en candidat libre

Passer ou repasser le permis de conduire suite à une annulation....

Suivre l’édition de son permis de conduire

Comment faire le suivi d’un permis de conduire ?...

Le permis probatoire

Depuis mars 2004, une nouvelle mesure s'applique sur les permis de conduire délivrés à tout nouve...

Le permis C

Qu'est-ce que le permis C, quelles sont ses catégories et comment l'obtenir ? Toutes les réponses ...

À lire aussi

Les résultats du permis de conduire

Quel que soit l’examen à passer, le stress s’accumule lors de sa préparation,...

Signer le contrat avec son auto-école

Vous avez choisi votre auto-école et vous vous apprêtez à signer un...

Passer son permis en candidat libre

Passer ou repasser le permis de conduire suite à une annulation.

Suivre l’édition de son permis de conduire

Comment faire le suivi d’un permis de conduire ?

Le permis probatoire

Depuis mars 2004, une nouvelle mesure s'applique sur les permis de conduire...

Le permis C

Qu'est-ce que le permis C, quelles sont ses catégories et comment l'obtenir...

APPLICATION IPHONE ET ANDROID

Télécharger l'application iPhone Télécharger l'application Android