OK
Le permis A

Le permis A

Le permis A est la catégorie qui permet de conduire les motos (2 roues) avec ou sans side-car et tous les trois roues à moteur, mais la loi a changé récemment et les conditions pour obtenir le permis moto ont été modifiées. On vous explique comment cela se déroule.

L’Epreuve Théorique Générale (code)

Tout commence bien sûr par le code de la route : cette épreuve qui porte sur la connaissance et la réglementation du code de la route est identique pour toutes les catégories de permis.

Si le conducteur est titulaire d’un autre permis il est dispensé de repasser l’épreuve du code, dans la mesure où la validité de celle-ci est de moins de 5 ans.

Les nouvelles conditions pour les candidats

Auparavant la catégorie A2 était une catégorie intermédiaire du permis moto qui limitait uniquement les titulaires âgés de moins de 24 ans à conduire des motos de moins de 35 KW durant deux ans. Mais le 31 mai 2016, un nouveau décret n° 2016-723 du ministère de l’intérieur a été publié avec une mise en place immédiate.
Ce qui signifie que pour obtenir la catégorie A du permis de conduire, il faudra avoir maintenant obtenu la catégorie A2 depuis au moins deux ans et ce quel que soit l’âge du conducteur. Et, ce dernier ne pourra pas conduire de moto de puissance supérieure à 35 KW avant d’avoir également accompli une formation complémentaire de 7 heures dans une auto-école.

Exception provisoire :

Si à la date du 3 juin 2016, vous vous étiez déjà inscrit pour passer le permis A, et que vous êtes âgé de 24 ans au moins, vous avez 6 mois pour passer l’épreuve de cette catégorie.

À savoir

Il existe la catégorie A1 du permis de conduire qui ouvre dès 16 ans la possibilité de conduire une moto légère d’une puissance maximale de 11 kilowatts (15ch) et qui n’excède pas 125cm3 de cylindrée.

La formation complémentaire en auto-école :

Cette formation est dispensée par les auto-écoles habilitées motos c’est-à-dire disposant d’au moins un enseignant titulaire de l'autorisation d'enseigner la conduite des motocyclettes. Elle permet aux titulaires du permis de conduire A2 depuis au moins deux ans d'accéder au permis A pour conduire une moto avec ou sans side-car d’une puissance supérieure à 35 kW.

Elle s'inscrit dans une démarche post permis et a notamment pour objectifs :

  • d'amener à la compréhension d'apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
  • de comprendre l'utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d'une motocyclette d'une puissance supérieure à 35 kW ;
  • de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d'un audit de conduite.

La formation est composée de 3 séances pour une durée globale de 7 heures :

  • Une partie théorique d’une durée de deux heures
  • Une partie pratique hors circulation d’une durée de deux heures
  • Une partie pratique en circulation d’une durée de trois heures

En fin de formation une attestation est remise au conducteur par l’établissement (auto-école) ayant assuré la formation et son double envoyé à la préfecture.

À savoir

Le conducteur n’est pas autorisé à conduire une moto avec cette seule attestation de suivi, de formation il ne pourra le faire que lorsque la catégorie A du permis de conduire lui sera délivrée par les autorités, lui octroyant le droit de conduire les véhicules de cette catégorie.

Les épreuves pratiques

Deux épreuves HC et CIR :

L’épreuve hors circulation (HC)

Cette épreuve également appelée « plateau » se déroule en premier lieu afin que l’inspecteur du permis de conduire puisse évaluer si le candidat a les aptitudes nécessaires et la bonne connaissance de son véhicule en toutes situations et en tous lieux. Elle se déroule sur un terrain fermé.

Cette épreuve est composée de plusieurs parties :

Les tests de maniabilité et de sécurité
soit :
  • Un déplacement de la moto sans l’aide du moteur, lorsque le candidat a retiré la béquille, il doit déplacer la moto en avant puis en arrière. Il devra aussi faire des vérifications techniques, mécaniques et d’entretien.
  • Le candidat devra montrer sa maitrise de la moto à allure réduite sur 1 parcours en slalomant entre des cônes et des piquets installés par l’inspecteur, il effectuera le retour avec un passager.
  • Le candidat devra ensuite maitriser la moto sur deux parcours à plus vive allure : (Les slaloms sont tirés au sort). Lors du retour du premier parcours, le conducteur devra réaliser un évitement. Lors du retour du second parcours, il devra réaliser un freinage d’urgence.
Une interrogation orale (I.O.)

Le candidat devra répondre à des questions sur des sujets contenus dans les fiches IO.

La note de l’épreuve

- Chaque épreuve est notée séparément de A (satisfaisant) à C (insuffisant)

- L’épreuve « sans moteur » n’est pas éliminatoire, elle est notée A ou B

- Dans les autres épreuves la note C est éliminatoire

Pour être reçu, il faut obtenir l’un des résultats suivant :

  • 5 A
  • 4 A et 1B
  • 3 A et 2 B
  • 2 A et 3 B

Les combinaisons de notes avec C ou 4 B sont éliminatoires.

L’épreuve en circulation (CIR)

Cette épreuve ne peut être passée sans réussite à l’épreuve hors circulation.

Le candidat doit se présenter avec les équipements obligatoires :

  • Pantalon, blouson, gants et chaussures adaptés pour une conduite en moto
  • Casque homologué à la bonne taille en bon état et correctement attaché

Le but de cette épreuve est d’évaluer la capacité du candidat à conduire sa moto en toute sécurité dans la circulation sans surprendre ni gêner les autres usagers. Le candidat est suivi en voiture par son formateur et l’inspecteur de la sécurité routière. Ce dernier s’appuie sur des directives et des instructions précises pour juger cette épreuve. Les indications de direction sont fournies au candidat par liaison radio. L’épreuve d’une durée de 30 minutes se déroule le plus possible sur des itinéraires variés (route, autoroute, ville).

- Certaines erreurs sont « éliminatoires » c’est-à-dire qu’elles ne permettent pas à l’inspecteur du permis de conduire et à la sécurité routière de délivrer un avis favorable à l’examen 

- Un non respect du code de la route : conduite en sens interdit, non-respect des priorités, franchissement d’une ligne continue….

- Un comportement dangereux, une action (ou non action) pouvant placer le candidat ou les autres usagers de la route dans une situation où la sécurité serait dépendante de la réaction des autres.

Les résultats

L’inspecteur de la sécurité routière fait un bilan précis de la conduite du candidat. Si dans certaines situations des erreurs sérieuses ou graves ont été relevées, elles sont transcrites de manière codifiée. Ce document est remis au candidat quel que soit le résultat de l’examen. Si le résultat est défavorable le document contient le bilan précis de la prestation du candidat. Si le résultat est favorable c’est ce document qui va permettre au candidat de conduire durant deux mois en attendant son permis moto.

Pour connaitre l’avancement de votre permis : cliquez ici

Validité du permis

Ce permis de conduire est valable 15 ans à partir de sa date d’émission.

À lire aussi

Les résultats du permis de conduire

Quel que soit l’examen à passer, le stress s’accumule lors de sa préparation, quand le jour J ...

Signer le contrat avec son auto-école

Vous avez choisi votre auto-école et vous vous apprêtez à signer un contrat avec elle, voici les ...

Passer son permis en candidat libre

Passer ou repasser le permis de conduire suite à une annulation....

Suivre l’édition de son permis de conduire

Comment faire le suivi d’un permis de conduire ?...

Le permis probatoire

Depuis mars 2004, une nouvelle mesure s'applique sur les permis de conduire délivrés à tout nouve...

Le permis C

Qu'est-ce que le permis C, quelles sont ses catégories et comment l'obtenir ? Toutes les réponses ...

À lire aussi

Les résultats du permis de conduire

Quel que soit l’examen à passer, le stress s’accumule lors de sa préparation,...

Signer le contrat avec son auto-école

Vous avez choisi votre auto-école et vous vous apprêtez à signer un...

Passer son permis en candidat libre

Passer ou repasser le permis de conduire suite à une annulation.

Suivre l’édition de son permis de conduire

Comment faire le suivi d’un permis de conduire ?

Le permis probatoire

Depuis mars 2004, une nouvelle mesure s'applique sur les permis de conduire...

Le permis C

Qu'est-ce que le permis C, quelles sont ses catégories et comment l'obtenir...

APPLICATION IPHONE ET ANDROID

Télécharger l'application iPhone Télécharger l'application Android